Changer d’habitude est-ce qu’une histoire de volonté ?

  • Lundi je commence un régime.
  • Lundi je commence le sport
  • Lundi j’arrête de fumer 
  • Lundi je commence à rédiger mon business plan
  • Lundi je commence à économiser pour mon projet de création d’entreprise.
  • Et ainsi de suite…cette liste peut être adaptée à souhait.

Et vous quel est ce projet qui vous tient à cœur et que vous n’arrivez pas à débuter ? Ou pris par les urgences de la vie quotidienne sont à l’arrêt ?

L’idée selon laquelle un peu de discipline permettrait de résoudre tous nos problèmes est profondément ancrée dans notre culture. Changer d’habitude est-ce qu’une question de manque de volonté, et de discipline ?

A la lecture du livre de James Clear dans ” Un rien peut tout changer !”. J’ai pris la mesure des réactions biologiques, psychologiques intervenant dans un changement d’habitudes.

Cet article est donc mon approche du mode d’emploi proposé par son livre

Ses travaux reposent sur les 4 lois du changement de comportement, qui veut que pour adopter une nouvelle habitude. Celle-ci doit répondre aux exigences suivantes :

  • Etre évidente. Il est important de trouver le moyen de rendre évidente une habitude difficile à maintenir.
  • Attractive pour trouver la motivation même pour commencer.
  • Facile, même la tâche qui nous semble vraiment trop difficile
  • Satisfaisante

Qu’est-ce que j’entends par là ?

 

Les déclencheurs de vos bonnes habitudes doivent être évidents

Trouver le moyen de rendre évidente une habitude difficile à maintenir en identifiant vos déclencheurs

Pour illustrer cette idée, citons l’exemple de Patty Olwell thérapeute dans le Texas qui quand elle commença à fumer, le faisait souvent pendant une promenade à cheval avec un ami

Finalement pour arrêter de fumer, elle cessa également le cheval.

Des décennies plus tard, quand elle est de nouveau remontée à cheval. Elle ressentit le manque d’une cigarette pour la première fois depuis longtemps.

Les déclencheurs qui provoquent une habitude peuvent être très spécifiques au début, mais avec le temps s’associer non pas à un déclencheur unique mais à l’ensemble du contexte englobant le comportement.

Par exemple les gens boivent plus d’alcool dans des soirées qu’ils n’en boiraient seuls.

Il est donc important d’aménager son environnement afin de reprendre le contrôle et de devenir l’architecte de sa vie. Et de réduire l’exposition au déclencheur qui la provoque.

En effet une habitude qui a été encodée dans l’esprit est prête à être utilisée chaque fois que la situation pertinente se présente.

Conseil pratique :
Plutôt que de faire appel à votre volonté dès que vous voulez agir
correctement, dépensez votre énergie à optimiser votre
environnement en le délestant de vos déclencheurs.

Rendre attrayante une nouvelle habitude

Les habitudes sont attrayantes lorsque nous les associons à des sentiments positifs.

Conseil pratique
Créer un rituel de motivation en faisant quelque chose que vous
aimez juste avant une habitude fastidieuse peut s’avérer efficace.
Lier une action que vous voulez faire à une action que vous devez
faire.
Impliquez vos proches. L’amitié et la communauté permettent
d’ancrer une nouvelle identité et de maintenir de nouveaux
comportements.

En fait, les comportements sont attrayants quand ils nous aident à nous intégrer. Nous imitons les habitudes des proches, de la masse et des puissants. Les nouvelles habitudes semblent réalisables lorsque vous voyez les autres les appliquer tous les jours. Entourez vous donc de personnes qui ont les habitudes que vous souhaitez avoir.

Enfin identifiez la motivation sous-jacente à la base de chaque comportement

Faciliter une tâche qui nous semble difficile

Notre cerveau est programmé pour économiser autant que possible notre énergie. Il est donc dans la nature humaine de suivre la loi du moindre effort. Au moment de choisir entre deux options similaires ; on choisit naturellement l’option qui nécessite le moins de travail.

Peu importe le temps qu’il faut pour à une habitude pour devenir automatique. Ce qui compte c’est de la mettre en pratique. Et le meilleur moyen est de se faciliter la vie.

Conseil pratique
Adoptez la règle des 2 minutes pour arrêter de procrastiner.
L’idée est de rendre vos habitudes aussi faciles que possible pour
commencer.
L’action ne doit pas être considérée comme un défi en dépit de leur niveau de difficulté. Ce que vous voulez c’est d’une passerelle qui vous conduit sur un chemin plus productif.

Par exemple, si vous souhaitez améliorer votre régime alimentaire. Découpez une tonne de fruits et légumes le week-end et mettez les dans des contenants pour vous permettre d’accéder facilement à des plats sains et prêt à manger pendant la semaine.

Une habitude doit être agréable pour durer

Il est beaucoup plus facile pour les gens d’adopter une habitude qui émet un signal sensoriel positif fort.

Le cerveau humain n’a pas évolué pour préférer les retombées rapides aux gains sur le long terme.  Alors que notre société au cours des 5 derniers siècles, a évolué vers une prédominance de l’environnement à retour différé.

Nous savons tous que trop manger est néfaste à long terme, mais agréable sur le moment. De même que le fait de fumer peut vous tuer dans 10 ans, mais sur le moment réduit le stress…

Conseil pratique
Pour obtenir des résultats sur la durée, le secret est de ne jamais
cesser d’apporter des améliorations.
Les petites habitudes ne s’additionnent pas indépendamment elles s’accumulent pour former un tout.

Des changements minimes pour des résultats visibles

Pour se résumer pour créer et maintenir une nouvelle habitude elle doit être évidente, attrayante, facile et agréable.