Acheter du temps est pour l’entrepreneur une préoccupation majeure. Selon une étude IPSOS de 2008 mené sur 100 dirigeants français, 47 % d’entre eux déclarent être dominé par le temps.

Cette situation est souvent source de stress, mais loin de la considérer comme une fatalité, des solutions simples et facilement actionnables existent.

Pour acheter du temps, une vision claire du travail à réaliser pour chaque nouveau projet, l’art de la délégation et ralentir ses activités l’instant d’un week-end sont autant d’astuces à revisiter pour une expérience entrepreneuriale plus épanouie.

#Une vision claire du travail qui vous attend, première étape pour acheter du temps

Pour reprendre la citation « il n’est point de vent favorable à celui qui ne sait où il va », identifier clairement les tâches qui vous reviennent pour chaque nouveau projet est incontournable pour optimiser votre organisation.

Pour vous aider, posez-vous ces trois questions :

  • Quel est mon rôle ?
  • Qu’est-ce qui est du ressort de ma responsabilité ?
  • Quelles sont mes actions spécifiques à réaliser ?

identifier-urgent-importantVos réponses ainsi obtenues, s’ensuit un travail de liste dans lequel vous décomposez au maximum les activités exigeantes et complexes en différents éléments plus facilement réalisables..

La liste des tâches ainsi obtenue est ensuite classée par degré d’urgence et d’importance. Planifié dans la durée en estimant le temps nécessaire. Puis pour aller au bout de la démarche, assurez le suivi en tenant à jour le calendrier tout en laissant une marge pour les imprévus.

#Pour acheter du temps, déléguez pour prendre du recul et travaillez sur des aspects moins fonctionnels.

Votre vision du travail à effectuer maintenant plus clair, déléguer est un élément primordial pour acquérir du temps. Ainsi qu’un atout dans votre propre organisation et celle de votre entreprise..
Quand vous le faites, vous vous positionnez en leader et encouragez la prise de responsabilités.

Les avantages d’une telle attitude sont les suivants :

  • Une meilleure répartition du volume de travail
  • Favorise l’esprit d’initiative
  • Développe un véritable travail d’équipe
  • Améliore la productivité
  • Apporte une certaine forme de reconnaissance du travail de chacun

Attention toutefois à ne pas déléguer dans l’urgence. Et de lâcher prise par rapport à une méthode qui peut être différente de la vôtre, mais tout aussi efficace.

   Les principales étapes d’une délégation réussie

Chargez-vous personnellement des tâches que vous jugez urgentes et importantes, mais n’hésitez pas à déléguer ce qui est important, mais moins urgent, ou ce qui est justement urgent, mais peu important.

Définir un objectif clair et précis crée un engagement réciproque sur les moyens et les responsabilités

Choisir la bonne personne en vous assurant qu’elle a les compétences et les responsabilités nécessaires à leur accomplissement.

Communiquez régulièrement pour vous assurer de la bonne réalisation des tâches confiées.
Un échange gagnant-gagnant afin que le collaborateur y trouve également son compte

N’oubliez pas de conclure l’expérience par un point post-délégation, au cours duquel vous fournissez au collaborateur un retour sur l’expérience.

#Casser la routine l’instant d’un week-end pour ralentir son rythme et ses activités

   Ralentir son rythme et ses activités même quand vous êtes à votre compte permet de se libérer de la charge mentale

C.Mogilner, invite à casser la routine le temps d’un week-end pour un effet identique à celui des vacances, à savoir des idées plus claires. Il peut être également intéressant de sous-traiter occasionnellement les tâches ménagères pour que cet instant ne soit pas juste un changement d’activités, mais une vraie coupure.

   S’offrir un moment de calme et de concentration avec la pleine conscience

La pleine conscience est une philosophie de vie. Grossièrement, je dirai qu’elle consiste à prêter attention au moment présent délibérément et sans jugement. .
Sa pratique intensifie les temps de convivialité et de savourer davantage vos expériences et vos vies.

J’apprécie son utilisation au quotidien pour gérer le stress. Sa pratique peut se faire à tout moment de la journée. Sous la douche, en marchant, en mangeant ou en voyageant.

Elle se résume à :

Stopper ce que vous êtes en train de faire,
Prendre quelques respirations, tout en se concentrant sur la sensation de va-et-vient de l’air dans votre corps.
Puis observez comment vous vous sentez physiquement, émotionnellement et mentalement
Enfin de percevez les sons autour de vous et écoutez-les sans jugement.

Apprendre à ralentir son rythme et ses activités est une démarche progressive, mais d’un grand confort pour se procurer du temps à consacrer aux projets important pour vous.

Toutefois un parasite de poids à vos efforts d’optimisation de temps est la procrastination. C’est par ici pour poursuivre votre lecture