-Ben alors où est passé mon temps ?
-J’ai du mal à gérer mon temps de travail ?, ou encore
-Ha j’ai l’impression de n’avoir rien fait aujourd’hui ! et pourtant je n’ai pas chômé !
Ces réflexions te sont-elles familières ?
Comment donc gérer ton temps et tes priorités ?

En réalité, un problème de temps est en fait un problème de priorité.

Oui tu as bien lu, apprendre à t’organiser et à agir en fonction de tes priorités, sont des actions sur lesquelles tu peux agir en toute autonomie.
En tant qu’entrepreneur ton rapport au temps est primordial car souvent pleins d’idées de projet, il devient important de prioriser.
Alors comment faire pour différencier l’important de l’urgent ?  La suite dans cet article.

Apprendre à définir ses priorités pour gérer son emploi du temps

J’ai trouvé cette citation de Goethe appropriée pour introduire cette notion de priorité.
‘’Les choses qui importent le plus ne doivent pas être à la merci de celles qui importent le moins’’
Une priorité est une notion individuelle, la mienne différente de la tienne.
  • Appliqué au milieu professionnel, sur quel sujet cherches-tu à devenir le ou la meilleure ?
  • Quel projet souhaites-tu mener à bien ?
  • Quelle expertise as-tu envie de développer ?
Avoir clairement en tête ce que tu veux faire t’aidera à y parvenir.

Je t’entends me dire que ce sont là des choses que tu sais déjà. Cependant ma pratique métier m’a montré que même des gens talentueux avec des projets fascinants ont souvent du mal à savoir pourquoi ils travaillent et ce qu’ils veulent faire.

Alors comment définir une priorité ? Il y de nombreuses pistes de réflexion mais j’aime particulièrement les 5 questions suivantes :
  • Qu’est ce qui compte vraiment dans mon projet ?
  • Qu’est-ce qui me plaît dans ce projet ?
  • Que dois-je arrêter de faire dès demain pour cesser de perdre mon temps ?
  • Que me faut-il pour atteindre cette priorité ?
  • Dois-je acquérir des compétences techniques ?
Une réponse objective et franche à chacune de ces questions te permettra de distinguer ce qui est urgent, d’important.
Pour aller plus loin dans la compréhension de l’urgent par rapport à l’important, c’est que, les affaires urgentes te contraignent à l’action. Elles se révèlent donc faciles à entreprendre mais sont souvent d’une importance minime.
C’est par exemple un projet pour lequel il n’y a plus d’échéance, une crise ou un problème pressant
Tandis que le caractère d’importance est pour sa part lié à nos résultats et exigent de nous plus d’initiative et de proactivité.
Un bon moyen de t’évaluer consiste à te demander si dans l’entreprise tu es le pompier de service ? C’est-à-dire celui ou celle qui éteint les feux ? Même si tu aimes l’action, rester trop longtemps dans cette posture nuit au bien être dans ta relation au travail.

Une autre méthode d’organisation, consiste à savoir dire NON

‘’L’ennemi du mieux est souvent le bien‘’

Rappelle-toi que tu dis toujours non à quelque chose.Si ce n’est pas aux apparentes urgences, c’est probablement aux questions les plus fondamentales.

 

Si donc ces urgences semblent être ton bien, et te laisses emporter par elles. Elles te retiendront souvent de faire le mieux c’est-à-dire ton petit plus.
Personnellement je trouve utile de me consacrer chaque jour à l’aube 1 heure afin de travailler sur mon important. Et ce qu’il pleuve, bruine ou grêle. Ce que je veux dire par là c’est que même si je n’ai pas envie et ben je fais quand même.
Le principal est de travailler un petit bout chaque jour, car ce sont les graines de riz, qui font les sacs de riz.

Mais je te l’accorde savoir dire non, même aimablement est plus facile pour certains que pour d’autres. Car cette capacité est souvent corrélée à la connaissance de tes besoins profonds, valeurs et plus directement à l’estime que tu as de toi-même.

Alors souhaites-tu augmenter ton efficacité au travail ? A toi de jouer maintenant.
A ton stylo et papier pour un moment d’introspection pour identifier tes priorités si ce n’est pas encore fait. Ou alors les réajuster par rapport à ta réalité d’aujourd’hui.