Identifier les causes de la procrastination, quel est l’enjeu ? Remettre à demain les actions qui te permettent de travailler “sur” et non “dans” ton entreprise. Que je te comprends. Il est bien plus facile de rester en terrain connu.

Technicien de ton métier avant tout, les tâches liées à la stratégie et à la gestion de ta petite entreprise sont souvent relayées à demain. Cependant  “changer” de posture est un facteur clé pour développer ton activité et t’épanouir dans tes fonctions. 

Plus facile à dire qu’à faire, me diras-tu, quand tu es le pompier de service et sur tous les fronts au quotidien.

Alors, comment faire pour arrêter d’ignorer les tâches désagréables, mais importantes au profit de celles plus faciles, mais moindre ? Je te rassure loin d’être une fatalité des solutions existent , alors je te laisse découvrir la suite.

 

Étape 1 : Identifier les causes de la procrastination

 

J’ai identifié les trois principales. Toutefois, la tendance à remettre au lendemain peut revêtir plusieurs formes comme je l’explique dans un précédent article.

  1. Le manque d’organisation
  2. Le perfectionnisme qui se manifeste souvent, par le fait d’éviter de faire une tâche pour laquelle tu as  l’impression de ne pas avoir les compétences, plutôt que de le faire de façon imparfaite.
  3. Ainsi que la difficulté à décider. Si tu as du mal avec ça, tu attendras d’être au pied du mur pour  faire un choix. Ce qui te limite ton champs des possibles.

 

Quatre méthodes que j’ai testé pour arrêter de remettre au lendemain

 

 

règle 1_3_51/Apprendre à dissocier ton état émotionnel de la tâche à accomplir.

Cette attitude se traduit quand tu dis “j’ai plein de choses à faire, mais je n’ai envie de rien faire”

Reconnaître donc que tu n’as pas besoin d’être de bonne humeur ou dans ton bon jour pour faire certaines tâches.

Décide donc d’Ignorer comment tu te sens et commence simplement à travailler dessus.

 

2/Divise tes projets en tâche et sous-tâches si nécessaires. Ce qui permet de commencer petit à petit.

 

3/S’arrêter au bon moment. Avant de terminer ta journée de travail, note qu’elle serait la prochaine chose que tu ferais ? Prendre ce temps te donne immédiatement un point de départ pour le lendemain.

 

4/Applique la règle des 1-3-5

 

« Si votre travail consiste à manger une grenouille, mangez-la dès le matin et si votre travail consiste à manger deux grenouilles, mangez la plus grosse en premier. »

 

Partant de ce principe, débuter sa journée par un projet que tu souhaites voir aboutir, ensuite par trois tâches moyennement importantes, puis par cinq petits trucs à faire. 

 

L’essentiel est de poser une brique à la fois jusqu’à l’achèvement de ton projet quelle que soit sa taille.

 

Ces astuces te paraissent peut-être peu de choses, mais tellement efficace pour avancer, alors essaye à ton tour et tu me donneras des nouvelles.

 

 

Quel est l’enjeu de ce comportement sur ton activité ?

 

Céder à cette impulsion de manière répétée contribue à :

  • Une baisse de productivité, donc une entreprise qui ne décolle pas 
  • Rater des occasions d’atteindre tes objectifs
  • Entretenir la culpabilité et la honte et fait baisser ton estime 
  • Mener à la dépression à moyen, long terme

 

 

Que retenir ?

 

Remettre à demain des actions importantes au profit de tâches moindres et cela de manière répétée, constitue une entrave au développement de ton activité.

Sans action de ta part pour arrêter de procrastiner, cela peut nuire à ton bien-être au travail et générer du stress.

Mais rassure-toi, appliquer ces mesures simples, actionnables dès maintenant au quotidien peut te permettre d’avancer.

Dis moi en commentaires, quelle est l’action par laquelle tu souhaites commencer ?

Pour aller plus loin une ressource supplémentaire