Quand la peur de l’entrepreneur est un booster de performance

Quand la peur de l’entrepreneur est un booster de performance

Sais-tu que 31% des entrepreneurs français n’acceptent pas l’échec, contre, 18% en allemagne et 49% en italie ?

Peur d’échouer, de ne pas être à la hauteur, de décevoir, de ne pas être aimé. 

 La peur de l’entrepreneur peut constituer un booster de performance ou une puissante ennemie à ton développement. Je te propose dans la suite de l’article une grille de lecture pour faire le choix de ta posture.

citation-effets-peur-entrepreneur

La peur de l’entrepreneur : 2 habitudes pour en faire ta meilleure alliée

Cette émotion devient ta meilleure alliée quand tu la prends pour ce qu’elle est c’est-à-dire une sensation humaine normale et légitime qui te pousse à porter attention à ce qui t’entoure.

Deux habitudes peuvent contribuer à ce changement favorable à ta performance, tenir un journal de bord et retrouver le plaisir de la respiration.

Tenir un journal de bord pour rester concentré sur tes projets

journal-de-bord-accueillir-peur
Quand tu es en phase de création d’entreprise, il y a des hauts et des bas et je suis heureuse de t’apprendre que cela ne change pas une fois cette étape passée. 

Il y a des moments où l’on y croit dur comme fer et d’autres où l’on pense qu’on n’y arrivera jamais. 

Corinne Pichard qui dirige le cabinet de conseil en ingénierie sociale SSIRCA  recommande :

« Tenez un journal de bord et écrivez-y quand ça va bien les raisons d’y croire et d’espérer, et relisez-le quand tout va mal »

Cette suggestion est renforcée par Grant Cardone, aujourd’hui fondateur de 5 entreprises, multimillionnaire, auteur de best-sellers, qui n’a pas eu des débuts faciles.

Dans son livre, Quand obsession rime avec passion, il suggère de tenir quotidiennement un journal afin de se reconnecter à son corps, et à ce qu’il voulait vraiment. Il dit :

“Matin et soir et chaque fois qu’il avait le cafard ou se sentait perdu. Il mettait par écrit ses buts.”

Son intention en le faisant était de ne pas oublier ce qu’il souhaitait créer dans sa vie. Puis après avoir consigné ses buts, il se mettait en action,  nouait des relations, apprenait, et restait à l’affût des opportunités.

Est-ce que cette idée est tenable pour toi ? Cinq minutes chaque jour, puis 10, ensuite 30 prises chaque jour pour interroger ta météo intérieure et rester focus sur ce que tu veux vraiment.

Simple, gratuit et sans contre-indication, la respiration permet de réguler l’anxiété

plaisir-respiration

La respiration ou cohérence cardiaque permet une relaxation immédiate, une baisse de l’anxiété et une meilleure régulation des émotions.

La méthode se résume par le « 3-6-5 » soit 3 fois par jour, 6 respirations par minute, pendant 5 minutes. Elle peut se pratiquer assis ou debout, mais pas couché. Avec de l’entraînement tu peux la pratiquer en marchant, et profiter ainsi de tous les moments perdus. Dans les transports, les salles d’attente ou en allant à une réunion.

 La cohérence cardiaque est un outil simple, gratuit, sans contre-indication et à la portée de tous. 

Ennemie à ton développement, la frousse à l’origine de comportements inadaptés

Le piège de l’affolement est qu’il engendre des comportements inadaptés. Elle va par exemple créer une telle insécurité intérieure, que face à la concurrence tu peux baisser tes prix pour ne pas manquer de clients. Je te laisse imaginer les conséquences engendrées par cette situation génèrent. Comme un appauvrissement de la trésorerie de l’entreprise et une incapacité à se payer et à payer ses charges.

 Je te le dis parce qu’il m’est souvent arrivé d’accompagner des entrepreneurs qui fixaient leur prix par rapport à la concurrence et non par rapport à leurs charges réelles.

 La deuxième attitude dangereuse également consiste à adopter une communication qui n’est en rien le véritable reflet de ton talent et de ton expertise. Le manque de confiance en tes capacités ainsi que l’information massive des réseaux sociaux font que tu te compares à la concurrence et non à ce que tu souhaites vraiment.

Tenir un journal de bord pour commencer à gérer ta peur

Devenir leader de ton business nécessite donc de prendre conscience de l’action de tes émotions dans tes décisions managériales.

La peur est la principale à traiter énergiquement, car ennemie de l’intuition. Tenir un journal de bord est une puissante force créatrice d’idées pour créer et développer ton business.

Si tu veux en savoir plus sur la manière de t’y prendre pour commencer, cet article sur la rédaction d’une stratégie d’une petite entreprise peut te guider.

Retrouver l’attention, quelques astuces

Retrouver l’attention, quelques astuces

Retrouver l’attention quelques astuces, est le sujet que j’ai choisi d’aborder cette semaine. Ce à travers le cas pratique d’Usain BOLT. Sprinter Jamaïcan, plusieurs fois numéro 1 mondial d’athlétisme. La lecture de sa biographie m’a marquée sous 2 aspects  :

 

  • Ce que lui a coûté son manque d’attention lors de certaines compétitions
  • Ainsi que les changements auxquelles il a dû consentir pour atteindre son rêve.

En effet  lorsque le rêve devient “focus”, ou objet d’attention, c’est un puissant accélérateur de motivation et par extension de réussite.

Celui de BOLT devenir numéro 1 mondial d’athlétisme comme l’ont été avant lui Michael Johnson et Maurice Greene.

Et toi sur quoi choisiras-tu de fixer ta concentration au cours des 3 prochains mois ?

 

 Retrouver l’attention, pourquoi est-ce important ?

 

 Dans le cas de Bolt sa baisse de concentration l’a privé de battre son propre record du monde aux JO de Londre en 2012.

Il dit lui même avoir ressenti le terrible sentiment d’avoir manqué une occasion d’améliorer son temps de référence… “d’avoir manqué son coup”.

Quoiqu’ayant remporté 2 médailles d’or à cette occasion. Il a couru le 100 m en 9 secondes 63 alors qu’il aurait pu le faire en  9 secondes 52 s’il n’avait pas relâché son attention et levé le pieds trop tôt.

En entreprise, le manque de concentration peut engendrer une baisse de motivation. Car les projets nombreux ne sont pas menés à therme.

 

Mes astuces pour retrouver l’attention

Pour répondre donc au comment faire, je te confie 2 astuces que j’ai testé.

La fameuse liste des tâches à faire .

Personnellement pour rester concentré et entrer dans l’action, j’ai fait le choix de la to do liste.

J’y note tout, idées, pensées… Elle s’enrichit au fur et à mesure que je m’investis dans mes projets, du détail des différentes tâches à réaliser.

Mais je ne m’arrête pas à l’énumération des choses à faire. Je fais également un arbitrage de mes différentes priorités c’est à dire que je choisis ce sur quoi je me concentre ou porter mon attention.

Se concentrer sur 3 à 5 tâches hebdomadaires uniquement

L’étape suivante consiste à me concentrer uniquement sur 3 à 5 tâches importantes dans la semaine. Car force est de constater que je dois composer avec mon rythme biologique et ma météo intérieure.

Prioriser me permet donc de clarifier mon attention, retrouver ma capacité de concentration, mais également de trouver du plaisir dans l’action.

Ne pas alterner plusieurs activités

Autre conseil de François Maquestiaux professeur en psychologie cognitive? “Changer de tâche nécessite un effort cognitif”. Il suggère donc de ne pas alterner plusieurs activités car l’alternance a un coût.

Partant de ce principe, étant slacheuse c’est à dire cumulant plusieurs casquettes professionnelles, je regroupe mes activités de même nature.

Quand je suis dans mes chiffres je ne me concentre que sur mes tâches relatives à la gestion. Alors qu’un autre temps est consacrée uniquement au marketing ou à l’animation de mes formations par exemple.

Revenons à la vie d’Usain Bolt, si vous le voulez bien. A ses forces, limites mais surtout aux changements qu’il a dû faire pour devenir un athlète numéro 1 mondial.

 

Cas pratique d’un athlète : Usain BOLT

Ses forces

Concentration gage de succèsUn de ses atouts majeurs réside dans sa capacité à déchiffrer les émotions de ses adversaires. Qualité importante identique à celle d’un joueur de poker. En une fraction de seconde il est capable de repérer effroi, contrariété, trouble de son adversaire et sait donc s’il doit se méfier ou pas d’un athlète.

De plus, son avantage physique, ses grandes jambes. La distance parcourue par ses adversaires en 45 foulées, lui n’en faisait que 41. Talent qui une fois travaillé avec sérieux lui ont permis d’atteindre les performances souhaitées pour atteindre ses objectifs.

Ses limites

 

Son pire ennemi sa fénéantise. Encouragée par le fait que comme il était l’enfant unique de sa mère. Elle ne le forçait jamais à faire ce qu’il n’avait pas envie de faire, surtout en l’absence de son père. Il a donc régulièrement fait le choix de sécher ses programmes d’entrainements au profit de séances de jeux vidéos. Son manque d’effort, a fait que pendant un temps il ne progressait pas. Alors que trophées et distinctions dissimulaient de sérieux points faibles.

Il a donc dû apprendre progressivement à s’entraîner sérieusement.

Ensuite son défi a été de trouver un juste équilibre entre sa scoliose et exploiter au mieux ses talents naturels. Cette étape n’a été possible que grâce à l’accompagnement sans faille de son coach Glen Mills. Qui a su adapter le programme d’entraînement à Usain. Et connaissant également sa réputation de flemmard, son coach le surveillait de près afin qu’il fasse quotidiennement ses séances d’exercices.

 

 

Les déclencheurs d’Usain Bolt pour se mettre au travail

J’en ai noté 3 :

  • Une cuisante défaite à l’âge de 13 ans contre Keith Spencer.Visionner les jeux olympiques d’Atlanta de 1996 lui a alors permis de  prendre conscience de l’importance internationale du sprint.
  • Mais aussi d’observer la posture et la technique de champions holympiques tels que Michael Johnson et Maurice Greene.
  • Et enfin  la relation qu’il a progressivement développée avec son coach

Ce qu’il faut retenir pour retrouver de l’attention

 

L’attention est un puissant accélérateur de motivation et par extension de réussite. Que pour la mobiliser il peut être utile de faire une liste de tâches à réaliser.

Mais qu’au delà d’une simple énumération, un arbitrage est important. Donc décider des 3 à 5 activités prioritaires sur lesquelles se concentrer pour la semaine, permet d’avancer étape par étape.

Que t’inspire cette biographie ? Tes commentaires sont attendus ici ….ne sois pas timide